Mon approche

Mon approche

Un parcours atypique

Après des études de tourisme, quelques années chez Air France, et 20 ans dans l’industrie des télécommunications, un nouveau départ professionnel en 2009 dans l’apprentissage de la céramique.

Une envie irrésistible depuis de nombreuses années me trottait dans la tête, avoir une activité artistique.

La céramique s’est très vite imposée comme une évidence. Quelle sensation que de partir d’une boule de terre et de réaliser un objet artistique. C’est toute la puissance de la création !
Après avoir commencé sur un mode « loisirs », j’ai de suite compris que ma nouvelle vie c’était la céramique.

Formation

L’autre évidence de ce projet c’est qu’il fallait que je me forme auprès de céramistes expérimentés:

  • Pendant 3 ans par Viviane Cygan « les céramiques du dragon » à Grasse , j’ai appris à tourner du grès et de la porcelaine.
  • Formée aussi à la réalisation d’émaux et à la cuisson à haute température.
  • En 2010, formation avec Noel Monmarsan en raku
  • En 2011, Masterclass avec Patty Wouters sur l’enfumage
  • En 2012 , formation avec Nathalie Domingo à Sèvres sur les techniques de déformation de la porcelaine
  • En 2012 , une année à l’école des beaux arts de Vallauris avec Bernard Lecomte , formation en Raku
  • En 2012 , formation avec Nathalie Clémente sur la technique des chromos

A venir,

Septembre 2012, une année à l’école des beaux arts de Vallauris sur les techniques de poterie autres que tournage , dessin et sculpture

Ma passion

Toutes les pièces sont uniques, réalisées à la main.

Je préfère la porcelaine pour sa blancheur, sa finesse, sa noblesse.

Je privilégie des formes simples et épurées. Néanmoins, je cherche en permanence de quelle façon je peux détourner l’objet tourné de son usage initial.

Je suis en recherche permanente de nouvelles textures et d’effets, comme par exemple ….. perles de porcelaine, graines naturelles,

Remerciements

A Viviane et son mari qui ont su partager leur passion pour la céramique, et surtout me transmettre leurs savoir faire.

A mon mari qui m’a soutenu dans ce nouveau projet